Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog d'écriture Chloé Noura

Ecrire tout Z'azimut.:poésies, jeux de mots; textes, défis d'écriture; contes, contes musicaux,coups de cœur, humeur du jour, coups de gueule...

Conte musical: Joséphine et le petit Prince ou il était une fois la différence

Publié le 7 Juillet 2012 par chloé in Contes pour enfants

Il était une fois la différence

Chloé

 

Tableau 1

 

      

Il vivait sur la planète des songes, celle où tous les rêves sont bleus mais où l’on s’ennuie un peu ! Sa rose fatiguée, piquait un peu du nez ! Son mouton lui, tournait en rond ! Ses volcans étaient enrhumés et tous les deux un peu grippés ! Ses baobabs faisaient la tête !

 

Oh, bien sûr,  il y avait  bien les   couchers de soleil qu'il  contemplait avec ravissement à la tombée du jour ou  la rosée du matin qui le mettait de bon entrain mais le petit Prince était inquiet ...  Malgré toute l'attention qu'il portait chaque jour  à ses amis,  ils semblaient tous s'ennuyer, dépérir! 

 

Sur les astéroïdes voisins, ils n'avaient guère meilleure mine  !

 

L’allumeur de réverbère  à présent vivait dans le noir  et  sombrait dans le désespoir ! A faire le jour et puis la nuit, y'avait eu comme un court circuit!  

 

Sur la planète  impériale, ça n’était pas non plus la joie ! Pas un sujet à gouverner ! Las de ne voir jamais personne,le roi  en perdit sa couronne !

 

Sur la planète «  j’ai tout mon temps, y’a pas le feu, j’fais c’que je peux » ça n’était là  guère beaucoup  mieux ! A ménager trop sa monture dans l’éventualité future qu’on lui demande de se presser, il eût quelques courbatures qui l’obligèrent à s’arrêter !

 

Sur la planète du scientifique ,  la matière grise criait famine et faute d’être bien alimentée,elle  finit donc par s'épuiser !

 

Sur la planète du pas content, qui râle, qui râle, qui râle tout le temps, pas un avis de coup de vent ! C’en était même désespérant !

 

Le business man était en panne ! Ses carnets de chèque, ses cartes bancaires gisaient le nez dans la poussière! L'homme d'affaire n'ayant rien à faire il décida donc de se taire! 

 

La vaniteuse voulait y croire mais à trop regarder son miroir, le « Moi » le «  Je »  faute de mieux étaient devenus silencieux !

 

L’astéroïde de l’ivresse ne lançait plus de S.O.S ! Plus une bouteille de détresse n’était jetée dans l’univers ! 

 

Ces amis était bien moroses! Il lui fallait faire quelque chose! Mais comment  faisaient-ils sur la terre pour résoudre tous ces mystères ! la terre tournait-elle rond ? Antoine  son ami l’aviateur avait –il pu lui s’envoler ? Et son renard apprivoisé ne l’avait-il pas oublié ? Quand était-il de l’amitié ? 

 

Pour le savoir, le petit prince décida d’entreprendre un nouveau voyage sur terre ! Peut être que l’aiguilleur de train saurait cette fois lui expliquer après quoi courent tous les hommes quand ils ont l’air tellement pressés ! Son ami  Antoine n’était plus là  mais lui restait Joséphine son ange gardien ! Elle la connaissait bien a terre et  saurait la lui raconter !

 

Tableau 2

                                                                                    ....

Le standard était encombré et le petit prince du quelque peu patienter. Quelques minutes plus tard…

 

- Allo le paradis ?

-  Oui,  ici le service social des anges gardiens, j’écoute !

-  Ici le Petit Prince, pourrais-  je parler à Joséphine ?

-  Ne quittez pas !

-   Allo oui, ici Joséphine, que puis- je pour toi !

 

  …..

Joséphine ne se fit pas prier ! Un p’tit voyage dessus la terre ça n’était pas pour lui déplaire !

 

Joséphine, c’était une bien petite personne, à peine plus haute que trois petites pommes mais tellement grande à l’intérieur ! Oh elle n’avait pas toujours été un ange  ! Elle avait fait partie des humains et avait dû trouver son chemin ! La terre elle l’avait fait dans tous les sens, à la rencontre des différences !

 

Chanson

 

J'ai des amis hollandais

J'ai des amis Javanais

j'ai des amis au Portugal

J'ai des amis au Sénégal

 

Tant que la terre sera ronde

J'irai autour du monde

Voir d'autres êtres humains

Ni plus, ni moins

 

J'ai des amis dans les îles

J'ai des amis dans les villes

J'ai des amis proches ou lointains

j'ai des amis dans tous les coins

 

 

J'ai des amis de partout

J'ai des amis n'importe où

J'aime aller dans tous les sens

Pour rencontrer les différences

 

Depuis que la terre est ronde

on estous du même monde

de simples êtres humains

ni plus, ni moins

 

Tant que la terre sera ronde

J'irai autour du monde

Voir d'autres êtres humains

Ni plus, ni moins

 

 

Tableau 3

 

        Comme avant chacun de ses voyages, le petit Prince fit le ménage et rangea soigneusement sa planète! Il confia son secret  à sa rose qui se devait de le garder tant qu’il ne serait pas rentré. A son mouton, en aparté, il  demanda de protéger sa fleur de tous les dangers !  !Il recouvrit ses deux volcans afin qu'ils puissent se reposer et s'en alla  !

 

« Chacun avait une mission qui lui  donnait une raison de s’occuper et d’exister »

 

Chanson

chloé

 

« Dis dessine moi un mouton »

 

Refrain

 

Dis dessine moi un mouton

Chante- moi une chanson

Dis raconte moi la terre

A à ta manière  

 

-1-

Plus rien ne tournait rond

Sauf peut-être son mouton

Sa rose fatiguée

Piquait un peu du nez

 

-2-

Comment Font-ils donc sur terre

Pour résoudre tous ces mystères

La terre tournait elle rond

Il se posait la question

 

-3-

Dans l’immensité des cieux

Là où les rêves sont bleus

Suis-je heureux ou malheureux

Dis-moi la couleur de mes yeux

 

Tableau 4

 

Ils survolèrent longtemps la terre.  Elle  était de toutes les couleurs. On y voyait les océans et  la limite des continents.

 

La terre expliqua Joséphine, commençant son enseignement, c’est des milliers d’astéroïdes qui se sont juste regroupées. Les couleurs d’abord séparées se sont peu à peu mélangées donnant cette grande diversité ! Sur ces petites planètes blotties les unes contre les autres, vivent les hommes ! Des hommes,  il y en a aussi de toutes les couleurs ! Des rouges, des blancs, des jaunes… Là aussi, au fil du temps, les couleurs se sont entremêlées donnant à l’homme d’autres nuances.

 

chorégraphie des planètes

 

Sur ces planètes, Petit prince, tu y trouves comme chez toi, des allumeurs de réverbères, des pas contents, des hommes d’affaires, des rois, de moutons, des roses et tant et tant de choses encore !

 

Les  différences reprit Joséphine ce sont les richesses de la terre quand on sait les équilibrer, ce sont les guerres et les misères quand on ne sait pas les respecter ! Ta rose, tu t’es mis à la regarder à l’arroser, la protéger et tu as appris à l’aimer ! Elle sans doute pour te remercier a su te donner en échange, toute sa beauté à contempler ! Tu aurais pu la piétiner mais tu as su la respecter

 

Chanson

chloé

 

Différence

Différence ! Droit à la différence

Différence, le droit à l’existence

 

Moi j’suis petit

Toi t’es grand

Et lui pas tout à fait blanc

On est tous différents

 

Moi je cours dans les champs

Et toi t’écoutes le vent

A pied, en fauteuil roulants

On est tous différents

 

Moi tu sais dedans ma tête

C’est pas tous les jours la fête

Y’a des moments de tempête

On est tous différents

 

 

Tableau 5

 

Le petit prince resta songeur. Silencieux ils se rapprochèrent de la terre et s’arrêtèrent un instant pour l’écouter. Elle était toute parfumée et semblait respirer, danser, chanter !

 

Chanson

 

C’est la terre qui tourne

Qui tourne en rond

C’est la terre qui tourne

Elle tourne bien rond

Et tam tam tam tam tam tam tam

Tam tam tam tam tam tam tam

La la la lala la la

La la la lala lala

( bruit des oiseaux, de la pluie, du vent, de la mer… )

 

…….

  

 

    En Afrique les couleurs étaient chaudes et se mélangeaient  aux senteurs d'épices, d'acacias de baobabs. En traversant le Sahara, Le Petit Prince ne revit pas Antoine mais reconnu grâce à son anneau d'or, le serpent à énigmes qu'il avait croisé jadis  dans le désert.Il  lui donna des nouvelles de son ami l'aviateur et il  sut alors  qu'il s'était envolé vers d'autres horizons  pour faire un long et grand voyage.

 

chanson

 

Soleil d'Afrique tu cognes fort

par dessus la savane

et même les plus grands sorciers s'endorment dans leur cabane

Wanda, Wanda ....

 

    En France, les roses étaient toujours aussi resplendissantes, habillées de  somptueuses parures multicolores et flottait dans  le ciel un air d'accordéon. Ils firent même une halte en Bretagne! Tous les Bretons faisaient la fête et ça sentait l'odeur des crêpes!

 

chanson

 

y'a un petit mouton dans mon village en haut

y'a un petit mouton dans mon village en bas

dans mon village en haut

dans mon village en bas....

 

    Des jours durant ils parcoururent les champs de blé, longèrent les montagnes puis un jour à l'ombre d'un pommier en fleurs , le Petit Prince vit apparaître son renard. "Maintenant que tu m'as apprivoisé lui avait-il dit lors de son dernier voyage, ton pas  m'appellera toujours hors du terrier comme une musique "     Il ne lui avait pas menti et  ne l'avait pas oublié malgré le temps qui s'était écoulé et la distance qui les avaient séparée. Au petit matin, se faisant a nouveau le serment de ne jamais s'oublier , le petit Prince quitta son renard et reprit  son voyage .

 

   En Turquie, Joséphine sortit de sa malle une bien jolie carte postale sur laquelle il était écrit : " Bien le bonjour de Bretagne  à tous nos amis de Turquie " Yunus et Ercam lui avait confié ce message, elle se devait de l'envoyer!

 

   Au dessus de l'Asie centrale soufflait le vent du mistral. Le ciel était tourmenté et la terre semblait sangloter. Ils virent la folie meurtrière des hommes  le temps d'un matin d'automne.

 

Mais la leçon n'était pas terminée restait encore  à connaître Hutché, un petit indien hors du commun que Joséphine connaissait bien!  Ils mirent le cap sur L'Amérique.

 

  Tableau 6

 

Chanson

Dans la vallée des Dakotas

Dans les prairies le long du Mississipi

Vivaient en paix

En harmonie

les vieux indiens

grands chasseurs de santa Tanka

 

  A la naissance, Hutché avait un pied déformé; c'était son destin et personne,non personne n'y pouvait rien! Parce qu'il était différent Hutché pensait qu'on ne l'aimait pas et que jamais il ne ferait la fierté des siens et ne serait un grand chasseur de santa Tanka!   

 

     Joséphine, il l'avait souvent appelée quand il était désespéré mais le vent soufflait dans sa tête et il ne l'entendait pas quand elle lui disait" Regarde le monde Huché, regarde le monde de tes yeux "Mitakuyé Oyasim"ce qui signifiait "tu es de la famille des choses vivantes"

 

    Parce qu'il était malheureux, Hutché se fermait à ceux qui voulaient lui ouvrir les yeux. Son cœur devenait froid, il se sentait perdu ! Où était le nord, où était le sud, où était l'ouest des prairies quand il pleurait loin des tipis!

 

   Un jour pourtant, Hutché se mit à guetter le renard , à observer les castors au bord de la rivière et sans le savoir il se mit à regarder le monde. Un soir il vit un étalon magnifique! Imitant les bruits de sa respiration, le petit indien s'en approcha, lui tendit de l'herbe et lui murmura quelque chose à l'oreille. Hutche sentit alors le museau du Santa Tanka dans le creux de sa main et la vie qui battait là plus fort que tous les tambours du monde réunis. Son cœur et celui de son nouvel ami battaient ensemble comme un seul cœur! Cette nuit là quand il regagna son village, acclamé par la tribu des Dakotas,  ses yeux étaient calmes comme un ciel d'été car lui seul détenait le pouvoir de parler aux chevaux sauvages .

 

     Le Petit Prince fût très impressionné par ce petit garçon pas comme les autres. Au moment du départ, il lui tendit la main et sentit soudain la vie qui battait plus fort que tous les tambours du monde réunis! Son cœur et celui d'Hutché battaient ensemble comme un seul coeur.

 

  Tableau 7

 

       Sur le chemin du retour, le petit Prince, perdu dans ses pensées, resta bien silencieux! Qu'allait-il faire en rentrant! Allait-il lui aussi réunir tous ses amis pour qu'ils échappent à l'ennui et apprennent comme les humains à vivre ensemble ! Le petit Prince savait que le vent du mistral pouvait souffler et que la terre tourmentée par la folie des hommes pouvait sanglotter!  Que l'on pouvait être très heureux  et tout à la fois malheureux mais... Comment ne pas entendre tous les tambours du monde  quand ils battent ensemble comme un seul coeur! Comment ne pas se souvenir des champs de fleurs, de ces saveurs , de ces couleurs! ! Comment oublier tous ces Hutché, hors du commun aux yeux calmes comme un ciel d'été.... 

 

Regarde la terre de tes yeux petit Prince, lui dit alors Joséphine

Elle apporte la semence, le droit à l'existence

Elle recueille en son sein, le plus précieux des biens

Regarde la terre de tes yeux Petit Prince

Elle est pour toi une mère

 

Regarde le ciel de tes yeux Petit Prince

Il t'apporte de l'eau, du soleil sur ta peau

Il fait naître le jour et la nuit tour à tour

Regarde le ciel de tes yeux petit Prince

Il est pour toi un père

 

Toutes les choses vivantes sont leurs enfants

qu'elles aient des ailes, des jambes ou des racines

tu es toi aussi de la famille des choses vivantes

Préserve à jamais

ce lien qui t'unit à ta mère, à ton père et aux tiens!

Mitakuyé Oyasim

Tu es de la famille des choses vivantes

 

 

Quand le Petit Prince rejoignit sa planète, tous l'attendaient pour faire la fête! Sa rose n'avait pas parlé et avait gardé le secret mais ses amis tous très inquiets de ce départ précipité s'étaient tour à tour réunis, une fois chez l'un , une fois chez l'autre! Ils se faisaient tant de soucis! Chacun avait trouver sa  raison de s'occuper et d'exister!

 

Qu'aurait-il pu rajouter! Ses amis avaient décidé! Ils allaient donc essayer comme tous les hommes de la terre de vivre ensemble dans le respect de leur différence!

 

Ils firent la fête toute la nuit! En souvenir de son voyage le petit Prince leurs appris même une chanson du Brésil: "la sambalélé"

 

 Sambalélé

 

Faisons la fête sous les étoiles

dans la nuit folle du carnaval

défilent aux sons de la samba

sifflet, tambours et maracas

samba, samba, sambalélé

Com a cabeza que brada

Samba, samba, sambalélé

Com a cabeza que brada

 

 

Au petit matin, Joséphine avait disparu  mais dans le ciel encore étoilé ,  il pu lire!

 

 

A bientôt

Sois le Santa Tanka de ta planète petit prince! Mytakuyé

Mitakuyé Oyasim

Tu es de la famille des choses vivantes

 

Chanson finale(chloé)

air mamy blue

Chloé

 

Si tu ne connaissais pas le goût sucré du miel

Le salé cristallin venu des fonds marins

le nectar des fleurs que butinent les abeilles

Ton existence, sans toutes ces nuances

Insignifiantes, serait sans importance

 

Le noir fait ressortir la lumière du blanc

et les quatre saisons colorent aussi le temps

 


S'il n'existai sur terre qu'une seule note de musique

si les senteurs des bois étaient tous identiques

Si nous étions des clones et non des êtres uniques

Ton existence, sans toutes ces nuances

Insignifiante, serait sans importance

 

Que serait ton courage sans notre lâcheté

En l'absence de naufrage, que pourrais tu sauver

 

 

Si le loup affamé sortant de sa tanière

Ne trouvait pas l'agneau au bord de la rivière

même si le pot de fer brise le pot de terre

Quelque soit la manière, tout finira poussière

Ton existence, sans toutes ces nuances

insignifiante, serait sans importance

 

 

 

 

Fin

 

 

 

 

 

 

     .

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

mansfield 18/07/2012 17:15

comme c'est beau, vivant, captivant pour des enfants, et pour les autres, qui croient qu'ils ont grandi. Une belle leçon de tolérance aussi.

chloé 18/07/2012 21:47



Merci Mansfield de ton passage ! Je n'ai pas bheaucoup de temps pour aoller sur les blogs en ce moment et ça me manque! Dès que j'ai un moment j'y cours, il me tarde de vous lire! Cordialement.L
Chloé



Jeanne Fadosi 17/07/2012 18:06

Quel belle façon de faire vivre le petit prince !

chloé 17/07/2012 22:29



Merci Jeanne de ton passage et commentaire! ça me touche beaucoup! Chloé



Mony 16/07/2012 00:14

C'est un beau spectacle. Il me touche infiniment et intimement.

chloé 16/07/2012 23:58



Merci à toi Mony de prendre le temps de me lire, ça me touche toujours énormément! cCest toujours très émouvant pour moi de les voir sur scène interpréter magnifiquement les contes que je leurs
écris, en toute modestie mais  avec néanmoins  infiniment de plaisir ! J'aurais aimé te faire partager ces grands moments de  bonheur  chargés en émotion! Nul doute que ta
sensibilité aurait rencontré la leur! Je suis sur le prochain thème " le temps des marmottes"  qui parlera de la lenteur ! Je l'ai commencé mais ce serait génial, si les bonnes volontés et
jolies plumes apportaient elles aussi  leurs contributions Un conte musical à plusieurs mains fait sur mesure pour eux ! Cela donnerait j'en suis sûre une couleur différente et 
toute  particulière ! Qu'en penses tu! Il y a très peu de livres, de contes adaptés pour les déficients mentaux et vous avez tous tant de talents et de choses à partager alors! c'est mon
cheval de bataille !Je mettrai l'ébauche que j'ai faîte sur mon blog , premier jet à l'état brut et si ça te dit et t'inspire ....   Bisous Mony! Chloé