Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog d'écriture Chloé Noura

Ecrire tout Z'azimut.:poésies, jeux de mots; textes, défis d'écriture; contes, contes musicaux,coups de cœur, humeur du jour, coups de gueule...

Jeudi poésie: Je me maudis .Chloé

Publié le 3 Janvier 2013 par chloé in Poèmes

 

Jeudi poésie

Sous la houlette de Jeanne

 

 

 

Je me maudis

 

Quinze ans après tu ressurgis

Avec ta femme, tes deux petits

Et tu me dis ma petite fleur

Tu me manques tellement aujourd’hui

Je te maudis !

De venir bouleverser mon cœur

Mais ne mots dis

Et bêtement, je te souris

 

Vêtu de ton pull marin

A l’identique comme autrefois

Tu es plus triste et amaigri

Mais ton regard n’a pas vieilli

Je te maudis !

De venir bouleverser ma vie

Mais ne mot dis

Et bêtement je te souris

 

Et tes yeux d’un bleu azuré

Comme autrefois cherchent les miens

Mais je ne veux plus m’y noyer

Et me protège des embruns

Je te maudis !

De venir bouleverser ma vie

Mais ne mot dis

Et bêtement je te souris

 

Puis tu sors les photographies

Devant ta femme et mon mari

Où nos deux cœurs étaient épris

Et nos mains toujours réunies

Je te maudis !

De venir bouleverser ma vie

Mais ne mot dis

Et bêtement je te souris

 

Mais le cliché m’a rattrapé

Réveillant là tout un passé

Mais moi je ne veux plus t’aimer

Et prend mon air détaché

Je te maudis !

De venir bouleverser ma vie

Mais ne mot dis

Et bêtement je te souris

 

Et quand tu me dis petite fleur

Ma douce ma tendre, mon âme sœur

J’ai besoin de toi aujourd’hui

Pour tout le restant de ma vie

Elle me sourit !

Je vous maudis !

De venir bouleverser ma vie

Mais ne mot dit !

 

Puis je prends la main d’mon mari

Et avec lui reprends ma vie

Et la petite fleur s’enfuit

Laissant le bellâtre interdit

J'nai rien compris !

Je me maudis !

Car bêtement moi j’ai souri

Et n’ai mot dit !

 

Et quand j’ai su que la maladie

Avait emporté mon ami

Et qu’il voulait finir sa vie

Avec ceux qui comptaient pour lui

Je me maux dits

Je ne mot dis

  Et me maudis

Et le regret hante mes nuits

 

Toute notre histoire me revient

Mes mots, les siens

Quand dans un temps, pas si lointain

il me disait ma petite fleur

Ma douce, ma tendre, mon amie

J’ai besoin de toi dans mon cœur

Mais les frontières sont barbelées

Entre l’amour et l’amitié

Et les mots tellement limités

Pour conjuguer le verbe aimer

Comment pourrais-je quantifier

Cet amour hors normalité

Qui se dévoile dans nos stances

Comme une caresse à retenir

Qui aurait peur de nous faire fuir

Je t’aime petite fleur

Mon amour, mon amie

Mon enfant, ma chérie

Un peu moins qu’elle

Un peu plus qu’elle

Quelle importance

Je t’aime, c’est tout

Même si ça semble un peu fou!

 

 

 

 

 

De l'autre côté du rivage , j'espère que tu recevras ces mots

"je t'aime c'est tout! Un peu moins que lui? un peu plus ? ou peut être juste différemment,quelle importance après tout!   Même si ça peut paraître un peu flou, un peu fou, Je t'aime c'est tout!


Je me maudis de n'avoir mot dis .

Chloé

 

 

 

 

Commenter cet article

Suzâme 13/01/2013 18:54

Ce poème comme une histoire vraie d'amours parallèles et jamais conjugués. Etre fleur et le rester dans le secret de toute une vie. On ne peut rien pas maudire l'amour tant qu'il ne torture ni ne
tue. Il suffit d'un pétale, regret parfumé, pour que le souvenir devienne poésie. A bientôt. Suzâme

chloé 22/01/2013 12:19



Merci Suzâme. Pas très inspirée en ce moment! Je ne fume plus depuis quinze jours! dur! dur! L'inspiration est partie en fumée! Merci de ton passage et de ces mots offerts. A bientôt sur ton
blog.chloé



LADY MARIANNE 08/01/2013 09:40

bienvenue Chloé dans libre expression !
bonne continuation avec ta belle plume- amitiés !!

chloé 08/01/2013 10:58



Merci à toi! Je ne sais pas si je serai à la hauteur mais l'important est de participer. cordialement.chloé



Mony 08/01/2013 07:03

Comme il est difficile parfois d'aimer tout simplement et de le dire. L'amour a tant de formes... Je veux croire qu'un regard de cette femme aura dit plus que les mots retenus.

chloé 08/01/2013 11:00



Je ne sais pas mais  de l'autre côté du rivage il l'a certainement lu dans son coeur, du moins je l'espère pour elle. . Merci à toi mony. Chloé



Mansfield 06/01/2013 16:25

Un aveu attendrissant et tellement beau, il y a parfois tellement d'incompréhension entre les êtres et de non dits, de pudeur aussi... Un exercice très réussi.

chloé 06/01/2013 22:19



Merci Mansfield de ton passage et commentaire. La vie se charge de nous apprendre. Passe une bonne soirée. Chloé



M'amzelle Jeanne 05/01/2013 22:34

Comme elles sont émouvantes.. bouleversantes ces rencontres que l'on pensaient improbables.. qui apportent d'autres déchirures sur les cicatrices.. Et l'on ne comprends pas tout de suite la raison
de l'autre à venir vous rencontrer une dernière fois. Ton poème est magnifique.
Bisous de Jeanne

chloé 06/01/2013 09:34



Merci à toi Jeanne, . On ne dira jamais assez aux personnes qui nous sont importantes combien on les aime!Passe une bonne journée.Chloé