Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog d'écriture Chloé Noura

Ecrire tout Z'azimut.:poésies, jeux de mots; textes, défis d'écriture; contes, contes musicaux,coups de cœur, humeur du jour, coups de gueule...

A l'abordage: Mon autoportrait. chloé

Publié le 23 Janvier 2012 par chloé in Essais d'écriture

 

le-defi.jpg                      Abordage un peu manqué, l'envoi ayant échoué sur je ne sais quel rivage ! 

 


          Pour l’instant au moment où je vous parle, autant planter le décor, je suis dans ma cuisine et j’ai plutôt l’air d’une « crétine » peu inspirée devant sa feuille blanche se demandant ce qu’elle va pouvoir vous raconter ! Il est sept heure du mat, je viens d’ingurgiter 3 cafés, m’enfumer de 4 ou 5 clopes, j’ai les cheveux en pétard,  pas lavée,  habillée à la « va vite que je te pousse » et ne sais toujours pas par quel bout me prendre !  Pas moyen d’entre dans le vif de mon sujet, de trouver le raccourci qui mène à moi,  alors histoire  de passer le temps en attendant que l’inspiration me gagne, je vous propose en intro un petit voyage spatio -temporel en totale immersion dans les méandres d’une eau quelque  peu trouble mais combien exaltante !

 

   Par une délicieuse nuit de printemps où tout le monde se la coulait douce, moi, de mon pseudo Chloé  cherchait vainement la sortie ! Je vis donc le jour le 9 mai,  à 3 heures quarante cinq pour être précise,  par l’issue de secours !  A mon arrivée,  mon père en chaussons, réveillé à une heure indélicate de la nuit me jeta un regard  désappointé en  laissant échapper avec une grande spontanéité  un  « bordel de  merde, encore une fille ! Vous l’avez compris, le bébé étant une personne et déchiffrant tout,  mon histoire démarrait mal 

 

     Bien que mon anatomie affichait le contraire je fus donc pour mon père,  jusqu’à la fameuse "mue des homards" ce garçon quelque peu manqué tout de même, qu’il convoitait  ! Maman, solidarité féminine émergeant vit en moi une  alliance  en devenir ce qui me compliqua ostensiblement la tâche!  D’une nature plutôt conciliante et ne voulant en rien éveiller la susceptibilité ni de l’un ni de l’autre, je fis donc avec ces ingrédients un savant mélange dont je ne divulguerai pas le secret!  Dans cet amalgame succulent mais combien délictueux, je passais avec brio, de mes jupes plissées à petits carreaux blancs et noirs au short délavé  assorti à mes bottes de plage, troquant dans une légèreté absolue le missel du dimanche contre la  vieille bécane rouillée et bien trop grande pour moi de mon  père.

 

       Du haut de mes quelques centimètres, bien loin encore de toutes les hautes considérations intello- psychanalytiques, j’évoluais gaiment dans cette joyeuse mixture et  m’y retrouvais!  Pas de conflits intérieurs, même pas l’ombre d’un questionnement, tout en fait s’harmonisait sans grand effort de ma part.

 

     Les choses se compliquèrent sensiblement à l’âge où sensée quitter  les modèles familiaux pour devenir MOI ne me restaient plus que mes épices très  personnelles, colorées certes mais peu consistantes ! S’en suivit vous l’avez deviné  ma première crise existentielle : Qui  suis-je ? Où suis-je, sur quel étage j’erre ? Tout étant en chantier,  je dois reconnaître que celle-ci dura plus longtemps que prévu et perdura quelque peu dans le temps !

 

         Ceci étant, pour en revenir à l’objet d’aujourd’hui, c'est-à-dire MOI , mes crises successives existentielles  ayant momentanément faits une pause, je  pense pouvoir vous dire de façon assumée  que je suis ce mélange contradictoire et détonnant de ces deux être chers qui sans  le savoir  ne s’accommodaient  pas si mal !  N’en suis-je pas la preuve lol, Le tout bien évidemment est agrémenté  d’aromates très relevés  et hauts en saveur qui donnent à ce que je suis une texture et coloration assez particulières  mi  poivre et sel,  mi figue- mi- raisin ou ombre et soleil.  Panaché souvent détonnant je vous l’accorde quand  le raisonnement, la passion, les ressentis  se heurtent, se mêlent puis  s’entremêlent montrant de moi selon les courants et la force du vent, ce que j’ai sans doute de meilleurs mais aussi de plus insupportable !

 

       Mon père  m’a laissé en héritage  sa petite taille  -1m56 et  46 kilos-   son nez légèrement en pointe,  son caractère bien trempé et  son versant parfois  taciturne et solitaire !  Ma mère indéniablement  le côté sœur Thérèsa ou abbé Pierre,  sans les accessoires ! Alors me direz- vous, qu’est ce qui t’appartient vraiment dans tout ça ?  Les épices bien sûre,  auxquels  se rajoutent mon sens de l’humour et de la dérision, ma fantaisie ou grain de folie, mon énergie, ma  créativité … Comment ça j’ai les chevilles qui enflent ! En conclusion pour terminer ce monologue fastidieux  et éclairer vos luminaires  je rajouterai à titre indicatif que  pour Tricôtine , je suis sûrement  (pub) une  drôle de tricôtinobidule  à maille !

 

       Pour mes collègues et amis qui m’appellent gentiment « l’électron libre » une  sorte d’atome chargé d’ions positifs et négatifs  qui se déplace  de façon incontrôlable dans la stratosphère  en bravant toutes les intempéries !

 

       Pour mes supérieurs hiérarchiques nettement moins poétiques et conciliants  sans aucun doute une « emmerdeuse, une empêcheuse de tourner en rond »  ce qui me vaut régulièrement quelques retours de bâton et de manivelle !

 

      Pour mes minots et leurs petits, une mère et mamé  poule quelque peu envahissante,  génitrice de futurs Tanguy en puissance !

 

       Pour ce qui est de mon mari, amant et compagnon tout simplement «  une tendre chieuse » et je dois dire que l’image me plait assez !

                       Quant à vous,  je vous laisse le plaisir de m’imaginer!            

 

 

Lien vers le site de Croqueurs de mots

 

 

 


 

                           

Commenter cet article

mansfield 25/01/2012 18:38

Eh bien c'est tout vu, tu as des qualités, des défauts et tout plein de trucs qui te font toi, quelqu'un de touchant et bien vivant. merci.

chloé 25/01/2012 20:45



Merci Mansfield de m'avoir lue et merci aussi pour ton commentaire  dont les termes   me touchent particulièrement ! Bonne soirée à toi! Cordialement Chloé



valdy 24/01/2012 20:49

Bonsoir Chloé,
Enchantée de faire ta connaissance ... En fait, je cherche la consigne de la poésie pour jeudi et je suis arrivée chez toi ... Et c'est tant mieux car j'ai aimé cette présentation haute en couleurs
...
Bonne soirée,
Valdy

chloé 24/01/2012 20:59



Merci Valdy contente que le hasard des chemins t'es mené à mon site! Pas toujours facile de trouver les infos moi aussi je rame parfois pas mal et ai du mal à m'y retrouver! Courage! Merci aussi
pour ton commentaire et si tu t'égares encore,  pose toi un moment sur le joli bois banc de bois à l'accueil  ! bonne soirée. chloé



Tricôtine 24/01/2012 20:18

j'avais lu l'électron libre, là je me suis régalée de l'humour qui ressort de ton texte ... je crois que tu as un néon toi aussi qui te mène là où il veut !! j'adore le tricotibidule !! je sens que
ça va te rester !!! :0) bonne soirée Chloé
(modifie la communauté et ça va rouler !! )

chloé 24/01/2012 21:08



Oui un néon parfois bien enfumé mais il clignote bien! Moi aussi ça m'a bien plu le tricotibidule, j'aime bien les clins d'oeil et c'était trop tentant! Ce sera mon second pseudo quand j'irai
voir Tricotine! Il faudra quand même que tu m'expliques comment faire pour envoyer mes textes car la mon Néon met de la très mauvaise volonté, il est assez récalcitrant  et je ne peux rien
en tirer!  Là OK je suis top j'ai mon blog over mais après quelle manip dois je faire!!!!!! That is a big question????? alors si tu peux éclairer mon luminaire! Merci à toi! Chloé



Tricôtine 24/01/2012 19:27

il faut que tu modifies la communauté : choisis celle des croqueurs de mots au lieu de "blog d'écriture de Chloé" tu apparaitras au bon endroit !!! je vais lire ton texte :0)

chloé 24/01/2012 21:15



Bon j'ai procédé dans le désordre, j'ai lu le 2ème commentaire avant le premier! Ok , j'essaierai comme ça et si ça ne fonctionne pas j'irai sonner chez toi! Autre chose, quand il faut amener les
textes , il faut les envoyer à l'heure tapante et jour indiqué où on peut les envoyer avant, parce que la ponctualité et la mémoire !!!! c'est loin d'être gagné!! Chloé



chloé Noura 24/01/2012 17:28

Il faut savoir rire de soi, ça permet de prendre de la hauteur et j'aime bien ce côté dérision! Merci de m'avoir lu et de m'avoir laissé ce joli commentaire!A bientôt peut être à la rencontre des
mots et des défis! Chloé

chloé 24/01/2012 17:33



Il faut savoir rire de soi, ça permet de prendre de la hauteur et j'aime bien ce côté dérision! Merci de m'avoir lu et de m'avoir laissé ce joli commentaire!A
bientôt peut être à la rencontre des mots et des défis! Chloé