Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog d'écriture Chloé Noura

Ecrire tout Z'azimut.:poésies, jeux de mots; textes, défis d'écriture; contes, contes musicaux,coups de cœur, humeur du jour, coups de gueule...

A l'abordage: défi n° 82 " Parole de Supion" Chloé

Publié le 28 Mai 2012 par chloé in Essais d'écriture

 

 

Oyez oyez

Les moussaillons de la coquille

JB cap'taine n°82 à la barre

Allons à la pêche aux NOMS DE POISSON

Par ici la « bonne bouillabaisse »

A savoir en faire un savoureux écrit à votre guise...

On se jette à l'eau !

 

peche-a-la-ligne-300x253.gif

 

En le voyant arriver, frais comme un gardon, rasé de près, la raie soigneusement dessinée sur le côté, Je sus immédiatement qu’il y avait anguille sous roche ! L’air enjoué,  il  me  contemplait  béatement et avait ce regard, que je lui connaissais bien,  celui d’un pauvre merlan qui vient tout juste de frire ! Comment résister à cela !

 

«  Hello sœurette ! Comment tu vas ! Sympa ta robe ! Dis donc, voilà une bien jolie roussette tout en beauté aujourd’hui ! »


Deux congres atulations  condensées dans  une seule phrase,  tôt le matin, ça sentait le coup fourré ! Je le pratiquais depuis longtemps le babouatte !  Aucun doute possible,  mon jeune frère, de dix ans mon cadet,  avait visiblement quelque chose à me demander  et  tentait de me harponner, toupillant comme une truite affamée   autour de l’asticot ! II avait l’art et la  manière de m’emmener avec subtilité,  exactement là où il voulait tout en  me laissant à penser bien  évidemment,  qu’il me faisait un véritable cadeau ! Sans doute pensait-il que j’allais comme à mon habitude mordre  bêtement à l’hameçon mais à force de me faire avoir, j’avais comme qui dirait, acquis une certaine clairvoyance ! Comment allait-il s’y prendre cette fois  pour taquiner le goujon  et  brochet (r)  le poisson ! A coup sûr, il allait redoubler d’astuces pour tenter  de  m’attirer  dans les mailles de ses filets  mais bien décidée à faire mariner le chabot dans sa flaque,  l’arroseur allait être arrosé !


Levant à peine le nez de mon ordinateur, je lui accordai  juste un sourire furtif en guise de bonjour et fis mine d’être à ferrer (affairée) ! Bien calée sur mon siège,  l’œil fixé à mon écran, Je restai  donc aussi muette qu’une carpe, me gardant bien de lui tendre la moindre petite  perche !


«  Au fait,  me lança t-il innocemment, ça n’a pas marché pour la commande de ton  synthé,  le modèle parait-il ne se fait plus ! Il faudrait  aller directement  dans un magasin de musique pour être conseillé et avoir l’équivalence !  C’est plus sûr ! »

 

Bigre ! Il était sacrément fort le bougre ! Cela faisait plus de trois mois que je remuais ciel et terre  pour trouver ce satané synthé et il me branchait, comme par hasard,  sur ce sujet épineux et combien brûlant ! Je me sentis tout d’un coup très à l’étroit  dans mes intentions telle une  sardine boudinée dans sa boîte ! Forte de mes  bonnes résolutions, je dus me contenter d’un long et douloureux soupir !

 

« Ecoute, reprit-il  en l’absence de réponse, je vais en train demain sur Rennes et j’ai vu sur internet qu’il avait un modèle  assez ressemblant et très performant au hall de musique ! Je peux me renseigner si tu veux?  Eventuellement le commander ?  

 

Grrrrr !!!! Le bateau prenait désespérément l’eau, je le sentais bien, tant l’envie d’en savoir plus me gagnait ! Qu’allait-il faire à Rennes ? Pourquoi allait-il en train et non en voiture ! Où était le piège  et  où voulait-il en venir ! Dans un ultime dépassement, la carpe faisant taire sa curiosité urticante,  eût un léger haussement d’épaule !

 

«  Mon tacot est en panne, renchérit-il,  poursuivant sans aucune défaillance son joyeux monologue ! Dommage ! J’aurais pu te le ramener et tu l’aurais eu à Noël!  En train avec ma guitare et ma valise, ça ne va pas le faire !  Il est trop encombrant !  

 

Cette fois c’en était trop! Le navire sombrait complètement et le capitaine-  désolée Jill-  s’apprêtait lamentablement à quitter la croisière!  Je n’allais quand même   pas laisser passer une si belle occasion !  En moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, je rompis  le silence,  mis le turbot pour regagner la rive et entre deux brasses, lui proposai  ma voiture tout en  lui tendant les clefs ! 

 

«  T’es sûr, s’exclama t-i, déjà l’œil vif et la mine réjouie ! Je ne voudrais pas te priver et te plomber ta journée !

 

« Certaine ! D’ailleurs je ne comptais pas bouger ! » Me surpris-je à lui répondre  en  virant d'un seul coup  au rouge homard !

 

« En fin de compte, renchérit-il,  je vais peut être partir aujourd’hui, ça me laissera plus de temps !

 

 Une fois de plus je me  faisais  avoir en beauté ! Il se défendait bien le beau diable et était gaillardement arrivé à ses fins ! Mais qu’allait-il faire à Rennes ! Ma poussée urticante me reprenait exacerbant ma curiosité !  

 

« Ah, je ne te l’ai pas dit me répondit-il,  d’un ton très dégagé ! Euh ! J’ai une nouvelle copine ! Allez à lundi, 8 heures pétantes avec le synthé ! Bisous aux enfants !

 

Je l’avais mon explication et la boucle était définitivement bouclée !

 

Une superbe tête à queue ou une histoire qui finit en queue de poisson au choix !  Je dois reconnaître que sa sortie, si je puis dire, fût fort réussie et me laissa sans voix,  tandis que la mienne quelque peu compromise ! Sans bagnole, avec ma gueule de raie des mauvais jours, accrochée comme une bernique à mon rocher,  j’eus tout le  loisir de ressasser …

 

                                          Alors !

 

Parole de Supion, même si je seiche encore un peu aujourd’hui, quant à la stratégie à suivre :

 

 

                                                         « Je l’aurai un jour ! Je l’eau Raie ! »

(suggestion de Jill pour ce dernier mot)

 

Chloé

 

 

 

 

Lien:JILL

Commenter cet article

Catheau 31/05/2012 14:42

Une belle complicité pleine d'humour entre le petit frère et la grande soeur.

chloé 31/05/2012 18:09



Oui belle complicité ! En fait ce n'est pas mon frère mais mon fils et je crois que l'on se prête assez volontier au jeu l'un comme l'autre! Merci de ton passage! Bonne soirée Chloé



leblogdhenri.over-blog.com 30/05/2012 16:02

Bonjour Chloé,

C'est ma premiére visite, mais je revienfrai. Bravo. Bises bien amicales.

Henri.

chloé 30/05/2012 17:49



Merci à toi d'être passé! A bientôt! chloé



Marie de Cabardouche- 30/05/2012 08:37

Ah, il a su trouver les mots haddock(s) pour parvenir à ses fins le grondin!
Agréable récit qui m'a fait découvrir des poissons qui n'avaient jamais volé jusqu'à moi!

chloé 30/05/2012 18:52



Merci à toi Marie! passe une bonne soirée.Chloé



Dominique 30/05/2012 07:28

Bonjour Chloé

Superbement montée et contée ton histoire.C'est très drôle ! (sourire)

Bises
Dominique

chloé 30/05/2012 18:54



Merci Dominique d'être passé! contente que tu aimes! Bisous à toi aussi. Chloé



fanfan 29/05/2012 13:13

Bravo ! Tu as mené ta barque de main de maître ,même si est restée en rade !
Pas bête le frérot !!
Et la conclusion est super!!

chloé 30/05/2012 18:55



Mais sera pris qui croyait prendre! Merci à toi Fanfan! Passe une bonne soirée. chloé